Vivat Vian

                 Café-théâtre : Création originale                Mise en scène : Thierry Richard

Joué en 2012

       

Nous avons tous quelque chose de Vian. Une ritournelle qui serait tapie au fond de nos mémoires.
L’une de celles que son ami et complice Salvador, Henri de son prénom, faisait swinguer avec nos années de jeunesse.
Ce petite côté d’indestructible insolence qui avec « Les joyeux bouchers » ou « Le déserteur » nous glisse à l’oreille qu’il y a toujours grand péril à suivre aveuglément les foules.
Et puis la poésie, une poésie saine et dansante qui, longtemps après la disparition du poète Vian, portera aux lèvres des générations futures une fleur d’espérance.
Alors, pour un soir, descendons dans une cave, allons prendre l’air de Saint-Germain-des-Prés, et partons à la recherche de Vian, Boris de son prénom.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *